Musée du Sabot
Musée vivant !
45 bis, route nationale
02620 Buironfosse

Horaires d'ouverture
du mardi au samedi
de 14h à 18h.

Visite guidée
durée 1h30

Renseignements :
tél. 03 23 97 84 42.

En dehors de ces horaires :
Mairie de Buironfosse
tél. 03 23 97 24 28

le musée

La salle d’exposition de la collection

Dans cette salle d’entrée et d’accueil, vous découvrirez dans des vitrines, une impressionnante et magnifique collection de 556 sabots. Au cours de la visite, des guides de l’Amicale vous décrirons ces sabots répertoriés et classés à l’intérieur de ces vitrines de protection.

La vitrine de la Thiérache

La vitrine de la Thiérache présente cette forme particulière du sabot, appelée : le «Buironfosse», (sabot découvert avec brides) sabot de travail et de sortie.

Les vitrines des provinces de France et de Paris, les vitrines des sabots-outils, les sabots de nos chers voisins Belges et Hollandais, les sabots du Monde : Chine, Vietnam, Russie, Mongolie, Argentine, etc… La description physique sur pupitre et un diaporama permettent la recherche du détail.

Salle des machines Baudin

Cette salle présente l’atelier mécanique des années 1930, salle essentielle, appelée salle Baudin. Sur les murs vous apprécierez toutes les formes, modèles et pointures de sabots découverts et galoches. Au sol, le banc du sabotier, la scie à ruban, l’ébaucheuse Baudin, la creuseuse Baudin et la ponceuse.

Salle des machines Baudin

Au cours de la visite, les guides et animateurs de l’Amicale, vous ferons découvrir les phases successives de la fabrication mécanique d’un sabot.  
Le Musée du Sabot de Buironfosse est un musée vivant. Le visiteur peut voir, sentir et palper le bois humide avant et après le travail du sabotier.

Salle d’iconographie

Salle des outils du sabotier manuel
Salle des outils du sabotier manuel – Salle des sabots fabriqués ici au musée vivant (sabot bois découvert bride et suédois) – Salle de vente de sabots, de souvenirs de cartes postales et gadgets – Salle centrale et plus ancienne du musée présente sur les murs, une iconographie de huttes et des sabotiers en forêt, puis des ateliers du village,  puis d’un atelier mécanique qui se situait sur la route nationale.

Une grande photo des fondateurs du musée devant la première façade « al’boutique des sabotiers »

Tous les outils du sabotier manuel : scie passe partout, scie du sabotier, hache à bûcher, herminette, paroirs divers et multiples, grugeoirs, boutoirs, vrilles, tarlières, cuillères, planes, racloirs, piges… etc.

Et présentés sous les tablettes : les sabots tout bois, les sabots découverts, les sabots cuirs et brides classés par taille ou pointure. Tout ceci à essayer, acheter ou commander selon vos désirs.

 

 

Salle Maryvonne Le Gallo

Salle Maryvonne Le GalloPodologue de la région parisienne, Mme Le Gallo, passionnée du sabot breton par ses origines, a accumulé au cours des années, cette jolie collection dans sa salle d’attente professionnelle. Ses héritiers nous ont confié cet ensemble de qualité, sachant que l’Amicale la préserverait pour la mettre en valeur. Merci.

À voir :

  • De magnifiques photos de marchés bretons
  • Sabots bretons typiques
  • Sabots de retour de pêche
  • Outils de sabotiers,  etc … 

 

Le théâtre des automates abrité dans une grange

René, Daniel, Gilbert, Berthe, François et les commentaires de Victor, permettent aux visiteurs d’apprécier d’une manière pédagogique et ludique, la fabrication manuelle du sabot. La saynète présente les cinq gestes essentiels du sabotier manuel. On y chante la chanson des sabotiers.

Le théâtre des automates

Cette saynète, intitulée «de l’arbre aux sabots» existe en plusieurs versions :

  • françaises : français moderne, picard – thiérachien
  • néerlandaise
  • anglaise
  • allemande

La reconstitution de la hutte des sabotiers en forêt

qui sera entourée d’arbres aux bois tendres : bouleaux, aulnes, peupliers, saules… etc.

hutte des sabotiers